Le Collège Laval a bien changé…

Le Collège Laval a bien changé depuis l’époque, lointaine, où j’y étais pensionnaire. A l’époque, le collègue était géré par des frères, la cravate était obligatoire pour tout le monde (euh… il n’y avait pas de filles, évidemment) mais c’était cool parce qu’on n’était pas obligé de porter le veston. Je veux dire, il fallait bien sûr avoir un veston, mais on pouvait le déposer sur le dossier de la chaise.

Le Collège Laval a bien changé : je ne reconnais même pas les lieux où tout ça a été filmé!

La réaction des copains (suite de « Blackout et journée à l’urgence »)

C’est rigolo les réactions reçues des copains et copines à propos de cette histoire rocambolesque d’une mauvaise chute, d’un blackout total et d’un après-midi à l’hôpital (lire Blackout et journée à l’urgence pour les détails).

Voici quelques réactions reçues par courriel. Chacune d’entre elle en dit autant sur mon histoire que sur le copain ou la copine en question.

Continuer la lecture

Blackout et journée à l’urgence

Je ne sais pas comment c’est arrivé. Vers 10h45 ce matin, je suis à côté de ma voiture, sur la rue en face de chez moi. Journée ensoleillée, ça fait un bon trois heures que je suis levé, j’ai été actif, je me sens en pleine forme, je suis de bonne humeur. Je dépose mon laptop sur le banc avant côté passager et ouvre la portière arrière pour prendre mon manteau.

Il y a un blackout.

Zéro souvenir pendant deux, cinq, dix secondes… Peut-être plus?

Le prochain souvenir est que je m’assoie à l’avant, côté passager. J’ai le front en sang. Je suis confus. Je transpire. Je laisse la porte ouverte: j’ai peur de perdre connaissance. Je ne vois pas l’immense bosse qui ornera ma tempe droite: placez votre cellulaire sur votre tempe, vous avez une idée de la forme que prendra mon crane. Continuer la lecture