Être à Hong Kong

Hong Kong a une odeur tropicale. C’est la première chose qui m’a frappé en arrivant. Je m’attendais au reste, i.e. à l’aéroport moderne, au train rapide et pour se rendre de l’aéroport au centre-ville, aux panneaux écrits en chinois mais parfois avec un sous-titre anglais… La même odeur qu’à Cuba ou en République-Dominicaine.

J’ai marché entre la gare de train et l’hôtel. Avec mon sac à dos et mes détours inutiles, c’est sûr que je ne dupais personne : je suis un touriste qui vient de débarquer. Ça m’a pris quelques minutes pour figurer comment avoir accès à ces passerelles de piétons qui relient les deuxièmes étages des buildings en faisant office de trottoir.

Sur ces passerelles, des femmes, beaucoup de femmes assises en petits groupes sur des cartons. Elles jasent, elles jouent aux cartes, elles profitent du vent. Nous sommes dimanche, c’est le seul jour de congé des aides domestiques. Ces femmes sont toutes des Philippiennes.

Je suis dans un petit resto à côté de l’hôtel. Je suis le seul blanc. Je suis surpris quand même qu’ils y ait (relativement) beaucoup de blancs à Hong Kong, et ceux que je vois ne ressemblent pas à des touristes. Ils n’ont pas de bagages, pas de caméra, et ils semblent savoir où ils vont. Mon guide touristiques parlaient des Philippiennes à Hong Kong, pas des Occidentales. Faudra bien que j’explore la question.

Enfin, dans ce petit resto à côté de l’hôtel, je suis le seul blanc. Le menu comporte des images. Pour 16$, j’ai un bol de nouilles avec quelques légumes et beaucoup de porc. Évidemment, je parle de 16$ HKG. En dollars canadiens,ça fait environ 2,50$. À condition d’ajouter un généreux pourboire.

Il est 22h à Hong Kong dimanche soir. Donc 10h le dimanche matin à Montréal. Je me sens comme s’il était 22h. :-)))

Très heureux d’être à Hong Kong.

 

 

2 réflexions au sujet de « Être à Hong Kong »

  1. Mise à jour : 98% de la population de Hong Kong est chinoise. Dans le 2% qui reste, peut-être la moitié est d’origine occidentale. Je ne sais pas quel pourcentage des blancs sont des immigrants de deuxième (ou plus) génération. C’était quand même une colonie britannique jusqu’à il y a quelques années.

Les commentaires sont fermés.