Auteur du roman la Deuxième fin

(Extrait : scène d'ouverture)

PREMIÈRE FIN

11 novembre 2041 Cambridge (Massachusetts), États-Unis d’Amérique

Ce récit comporte deux fins.

La première a lieu le 11 novembre 2041 quand une voiture circule sous l’ombre des grands arbres de Memorial Drive, face au Massachusetts Institute of Technology, à Boston. Une voiture autonome, sans conducteur ni passager, que personne ne remarque. Une voiture qui change de voie en respectant les règles locales et nationales de sécurité routière, ainsi que les normes du fabricant.

Puis, qui braque les roues.

Son moteur s’emballe. Ses pneus heurtent la bordure du trottoir et quittent le sol. Son système de prévention des collisions reste inactif à la vue de deux personnes droit devant, en plein soleil, marchant main dans la main.

Lui : Adam Picard, 27 ans, Blanc, historien, auteur et conférencier. Heureux comme jamais il ne l’a été. Heureux parce qu’il a fait basculer l’Histoire, autant que saint Paul, Isaac Newton ou Vladimir Lénine, même si sa contribution restera à jamais anonyme. Il est heureux, surtout, parce que Mariève Naltaluk est là.

Elle : Mariève Naltaluk, 31 ans. Celle qu’il aime. Qu’il informera de son secret, très bientôt. Croit-il.

 (…)

© 2020 Étienne Denis